SEO - RÉFÉRENCEMENT : SI T'ES PAS GOOGLE + T'ES MORT !

07/02/2014
Par Charles Arramon

Dossier complet montrant comment Google+ peut largement aider votre référencement naturel. Etude des +1, partages, backlinks, authorship et personnalisation des SERP

Une étude menée par Moz montre une forte corrélation entre un nombre important de +1 (Google+) et un bon positionnement dans Google. Une polémique a éclaté sur les conclusions : corrélation ou causalité directe ? Mais au-delà des +1, Google+ aide-t-il au référencement naturel ? Oui... voici comment.

Avant de démarrer, si vous souhaitez suivre mes conseils et les actualités sur Google+, utilisez le badge ci-contre pour m'ajouter à vos cercles !

Dans ce dossier, je vais vous montrer qu'il ne faut pas s'intéresser au nombre de +1, mais aux autres actions associées au clic sur un +1 ainsi qu'à la qualité (notoriété, degré d'expertise) de celui qui les effectue. Un peu comme il est stupide de simplement compter le nombre de backlinks. au final, vous verrez qu'il est possible d'améliorer son référencement avec Google+.

Remarque : En plus de ce dossier, je vous recommande de participer à ma formation pendant laquelle j'explique comment une entreprise peut profiter de Google+ pour doper sa visibilité et son chiffre d'affaires.

L'étude de Moz : corrélation avec les +1 de Google+

Les résultats de l'étude mettent en avant le nombre de +1

C'est une question relativement ancienne, mais c'est à l'occasion d'un post en particulier que la discussion est revenue sur le devant de la scène. Cyrus Shepard a montré que leur étude avait mis en lumière une forte corrélation entre les +1 et le positionnement Google. Après le score de notoriété de la page, c'est le 2ème critère de leur étude : Viennent ensuite le nombre de noms de domaine différents faisant un lien, puis le nombre de partages Facebook (J'aime + partages + commentaires).

Les scores, compris entre 0,25 et 0,30 ou un peu plus, sont jugés suffisamment élevés pour être pris au sérieux. Mais déjà ceci fait l'objet de controverses, certains arguant que des facteurs de corrélation inférieurs à 80% montrent l'absence de corrélation, d'autres se défendant en expliquant que cet argument ne tient que dans le cas où un facteur sort du lot mais pas quand de nombreux critères entrent en jeu dans l'algorithme.

Rappelons en effet le principe de ces facteurs de corrélation : compris entre 0 et 1 (ou même -1 et 1), ils indiquent à quel point 2 phénomènes sont liés. Si le score est proche de 1, alors la corrélation est très forte. Dans le cas d'une étude SEO, on cherche à montrer si tel ou tel critère est lié à un bon positionnement. Si un facteur de corrélation est très élevé pour un critère, cela signifie qu'il est très fréquent que la caractéristique mesurée soit élevée pour la page qui sort en 1er dans Google.

Relation de causalité non prouvée !

Mais corrélation ne signifie pas causalité ! Même avec un score très élevé de corrélation, cela signifie pas que le critère est la cause d'un bon positionnement.

Pour aller droit au but, je dirais qu'il est aujourd'hui très difficile de prouver une relation de causalité entre un critère SEO et un bon positionnement dans Google, car l'algorithme est trop complexe (empilement de couches) pour l'étudier de l'extérieur. Bien sûr, il doit exister des exceptions pour des critères simples comme la présence d'un mot-clé dans une balise title.

Ce qui m'a donc fait réagir dans l'article de Cyrus, c'est la phrase suivante :

Now in 2013, there's strong reason to suspect it's different with Google+, and that the relationship between +1s and higher rankings goes beyond correlation into the territory of actual causation.

En l'état actuel de nos tests, il n'est pas évident de pouvoir conclure sur le lien directe entre le nombre de +1 et le positionnement. Ce que j'ai d'ailleurs indiqué en commentaires, c'est que ni leur étude ni leur article ne prouvaient la causalité. Il faut pour l'instant en rester à la corrélation.

L'auteur a d'ailleurs bien réagi puisqu'il a reconnu ensuite qu'il s'était mal exprimé et que son article discutait en réalité de l'activité générale sur Google+ et non seulement des +1. Juste après la phrase que j'ai citée ci-dessus, il a ajouté :

Edit: This should say "posting on Google+" instead of Google +1s. It's clear that Google doesn't use the raw number of +1s directly in its search algorithm, but Google+ posts have SEO benefits unlike other social platforms.

Le démenti de Matt Cutts : non, le nombre de +1 n'influe pas le ranking

Matt Cutts a d'ailleurs réagi à cet article :

Just trying to decide the politest way to debunk the idea that more Google +1s lead to higher Google web rankings. En gros, on pourrait résumer en disant que selon Matt Cutts, il est faux de dire que l'augmentation du nombre de +1 d'une page améliore son positionnement dans Google.

En dehors du big boss Amit Singhal et de quelques rares autres chez Google, il est impossible de dire si les propos de Matt Cutts sont exacts ou pas ! Comme toujours me direz-vous ;-)

Cela étant, attention car Matt Cutts peut jouer sur les mots. Il ne parle ici que du nombre de +1. Mais ce qui nous intéresse, ce n'est pas seulement l'impact du nombre de +1 (l'objet du démenti) mais l'ensemble de Google+.

Optimiser son référencement grâce à Google+

Je vais tâcher d'aller un tout petit peu plus loin que cette étude (malgré tout très intéressante !) pour montrer que Google+ a effectivement un impact sur le référencement (SEO). Je prends les éléments du plus simple au plus évolué... mais lisez bien la fin car c'est le plus important de tout.

Découvrir Google+

Pourquoi une page avec de nombreux +1 est souvent bien positionnée ?

Bouton +1 de GoogleTerminons sur le critère des fameux +1. Pourquoi Matt Cutts affirme-t-il qu'avoir + de +1 n'améliore pas le référencement ?

Parce que ça dépend beaucoup de qui attribue ces +1 : •s'agit-il de faux comptes utilisés pour doper le compteur de +1 ? (spam social) •s'agit-il de comptes quasiment inconnus, n'ayant presque aucune activité repérée par Google ? •ou bien s'agit-il de comptes de personnes reconnues pour leur expertise dans votre thématique, populaires, influentes ?

Peut-être que c'est simplement une corrélation et absolument pas une causalité : •la page a pu recevoir des +1 en raison de la qualité de son contenu

Peut-être que la causalité est exactement dans le sens inverse : •quand une page est très bien positionnée, elle sera vue d'un plus grand nombre d'internautes, ce qui augmente largement la probabilité qu'ils lui attribuent un +1

Peut-être que Google utilise réellement le nombre de +1 comme critère dans son algo : •et Matt Cutts, responsable de la lutte contre le spam web chez Google, ne souhaite pas l'avouer !

D'autres raisons selon vous ?

Les +1 engendrent aussi d'autres actions bénéfiques

Google Plus bouton partageMalgré tout ce que vous avez pu lire, notamment la déclaration de Matt Cutts, je peux vous assurer que c'est intéressant de "récolter" des (bons) +1 sur vos pages. En effet, quand une page de votre site reçoit des +1 : •elle est souvent également partagée sur Google+, ce qui lui apporte un lien pris en compte par Google. C'est majeur et j'en reparle ci-dessous. •elle se fait connaître auprès d'un plus grand nombre d'internautes, dont une partie en fera à son tour la promotion ou lui offrira éventuellement un lien quelque part sur le web. C'est encore plus flagrant si, outre le +1, elle est partagée sur Google+. •avec un compteur de +1 qui montre que beaucoup de monde l'a appréciée, les nouveaux visiteurs auront en arrivant une bonne impression et seront incités à partager la page à leur tour

Google+ aide l'indexation des pages de votre site

Autre raison spécifique à Google+, qui se révèle un avantage par rapport à Facebook, Twitter ou d'autres réseaux sociaux : une page partagée sur Google+ sera en général rapidement indexée. Logique, tout se passe chez Google, il peut envoyer ses crawlers visiter la page partagée.

Rappelons que Facebook prend un malin plaisir à mettre des batons dans les roues de Google pour que ses crawlers aient du mal à explorer ses milliards de pages.

Egalement, depuis juillet 2011, Twitter et Google n'ont pas renouvelé leur partenariat, si bien que Google ne peut plus crawler et indexer Twitter en temps réel.

Google+ offre des liens follow

J'y reviendrai plus en détails dans un autre article, mais sachez que vous pouvez obtenir des liens (follow) sur Google+. Donc quand vous vous débrouillez pour que les pages de votre site soient partagées sur Google+, ceci génère des liens. Ceux-ci vous apportent du trafic (ce qui réduit votre dépendance à Google en termes SEO) mais améliorent aussi votre référencement (d'autant plus s'ils proviennent de comptes reconnus).

Google+ permet la mise en avant de l'auteur dans les SERP

Vous êtes désormais habitués à trouver la photo de l'auteur dans les pages de résultats Google, comme par exemple la mienne ici :

vignette auteur dans SERP Google Grâce au système authorship, l'auteur peut afficher sa photo dans les SERP Google

C'est un avantage indéniable pour augmenter le taux de clics dans les SERP et pour renforcer la notoriété de l'auteur.

Vous trouverez toutes les infos nécessaires dans l'aide de Google. Si vous avez besoin d'en savoir plus et de poser des questions en direct, c'est l'occasion de venir à ma formation Booster son SEO grâce à l'éditorial, pendant laquelle je détaille les notions d'authorship et d'author Rank, les balises rel=author et rel=publisher.

Google+ participe largement à la personnalisation des SERP

J'y arrive en dernier, mais c'est peut-être bien l'impact le plus important : la personnalisation des SERP, très présente chez Google, dépend beaucoup de Google+. Concrètement, quand vous indiquez à Google que vous appréciez une page, Google va la faire remonter dans les résultats quand vos contacts font une recherche pour laquelle cette page est pertinente. Quand j'écris "remonter dans les résultats", il s'agit ici de la plus forte remontée qu'on puisse imaginer, bien supérieure à n'importe quel autre critère SEO ! En gros, la page peut arriver en page 1 des résultats alors que sans personnalisation elle ne serait pas dans les 10 premières pages.

Google a introduit une forte personnalisation sociale en janvier 2012 sur google.com seulement à ce moment-là (Google a appelé ça Search Plus Your World.). Depuis décembre 2013, c'est en place partout, y compris sur google.fr et c'est un changement majeur. Ne ratez donc surtout pas mon article qui explique comment profiter de Google+ pour améliorer sa visibilité Google.

Choix des résultats personnalisés sur Google sur google.com on peut choisir si on veut les résultats personnalisés (sociaux) ou pas

Conclusion : •même si vous risquez de paraître narcissique, faites un +1 sur toutes les pages (de qualité) de votre site ! •développez votre réseau de contacts sur Google+. Ainsi, il y aura un grand nombre de personnes qui verront beaucoup plus qu'avant vos pages dans les résultats Google, grâce à la personnalisation "sociale".

 

Charles Arramon
Charles Arramon

Passionné d'informatique, Charles a fondé Redbox en 2013 avec Arnaud après six ans passés dans une agence locale. Analyste développeur soucieux du travail bien fait, il conçoit des applications web et sites internet depuis...